Le biais cognitif culturel

Le biais de culture c’est le fait de favoriser une culture, une croyance, une façon de faire, par rapport à une autre. Ce biais s’applique surtout dans la prise de décision et le raisonnement. On interprète les informations en fonction de la culture dans laquelle on évolue habituellement, et ce biais se manifeste quand on est dans un environnement culturel différent.

De manière générale le biais culturel est une dissociation entre la réalité culture d’un milieu et une façon de penser biaisé vers une certaine culture qui est différente de celle de ce milieu. Elle pose problème car d’une culture à une autre les références ne sont pas toujours les mêmes.

Ce biais nous aide à maintenir une cohérence au niveau de notre identité culturelle. En revanche lorsqu’on veut s’exposer à une nouvelle culture il nous handicape puisqu’il empêche d’interpréter les perceptions et raisonnements en provenance d’une autre culture que la notre.

La culture étant ce qui réunit un groupe de personnes et leur permet de s’identifier à ce groupe, le biais culturel est par définition un biais d’exclusion et de séparation, donc qui nous pousse à renforcer le groupe culturel dans lequel on se trouve. Il fait donc office de protection contre les autres groupes culturels, tout en rendant difficile la compréhension entre différentes cultures.

 

Reconnaître ce biais cognitif

Le biais culturel est évidemment inconscient comme tous les autres biais cognitifs. Le meilleur moyen de se rendre compte que ses jugements sont biaisés par sa culture, c’est de rendre conscient ses acquis culturels pour pouvoir raisonner et comprendre une culture différente plus sereinement.

L’interprétation d’une différente culture est une des tâches les plus ardues car cela remet en cause un grand nombre de principes que l’on pense immuables. Sur le court terme il convient de prendre des précautions afin de ne pas prendre de mauvaises décisions avant même d’avoir compris la différence culturelle.

Dans un groupe de personne le biais culturel peut aussi être présent. Dans ce cas précis il peut améliorer la cohésion du groupe (c’est d’ailleurs le principal atout de la culture) mais aussi rendre difficile l’évolution du groupe dans une nouvelle culture donnée. Il peut être un barrage aux échanges et doit donc être observé avec attention.

 

Biais proches du biais culturel

Tendance à éliminer une nouvelle information si elle n’est pas en accord avec notre façon de penser : le biais de dissonance cognitive

Percevoir les informations différemment en fonction du langage utilisé : le biais linguistique lien tk

Lorsque les événements paraissent risqués et que l’on favorise l’état actuel plutôt qu’un état nouveau : le biais de statu quo

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *